22 janvier 2012

Quand le Professeur Stephen Hawking, 70 ans aujourd’hui, a perdu l’usage de son corps et ne pouvait plus écrire des équations, il s’est compensé en se formant lui-même à manipuler à grande vitesse, dans son esprit, des calculs complexes qui l’ont rendu capable de résoudre des problèmes physiques profonds pour expliquer l’univers scientifiquement, un hommage à sa persévérance contre l’adversité d’avoir la maladie mortelle des neurones moteurs. Les docteurs lui avaient donné 2 ans pour vivre, il y a 50 ans ! »

Social Share Toolbar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 11 =