Ce que le scanner ne peut pas voir.

mriscan

A 11 ans, Alex s’est réveillée avec de graves boules émergeant de partout. Cette semaine, après deux ans et demi de bravoure incroyable, de prière, de larmes et de chimiothérapie, l’IRM est revenue montrant plus aucun signe de cancer. Quand notre ami John a entendu les mots «six mois à vivre », avec bravoure du champ de bataille, il s’est tourné vers la prière, demandant la prière et choisant de vivre à la minute. Il a pris le traitement palliatif – la plupart du temps. Cette semaine, après 14 mois, il mange bien, travaille toutes les heures, fait du sport avec ses enfants et donne comme un fou pour les missions. La dernière analyse montre que les tumeurs sont en diminution. Pas chaque histoire de cancer a une fin heureuse, je sais ceci trop bien. Mais la Bible dit: ‘ne craignez pas’, 366 fois, c’est une fois pour tous les jours de l’année et une en plus pour les année bissextile. C’est ainsi que souvent nous avons besoin d’entendre ces trois mots. Les coeurs peuvent échouer en face de la peur, néanmoins la bravoure face à l’ennemi est toujours récompensée, espérons-le dans la vie, mais sinon, dans les bons souvenirs qui restent quand les personnes sont parties. Après tout la bravoure est perçue non numérisée.

Plus comme ceci dans nos Histoires de DCI et La Minute de DCI.

Social Share Toolbar

Also available in: Anglais Allemand Espagnol Indonésien Portugais - du Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + douze =