Comment fonctionne au mieux l’Ecole de la Mission?

Le modèle EAPTC de Nairobi au Kenya

Quand le missionnaire coréen Paul Lee est venu à Nairobi, il y a quelques années, il a fondé une école Biblique traditionnelle. Malgré son succès, elle n’a pas comblé son espoir de voir ses élèves sortir, après leur diplôme, pour fonder de nouvelles églises et répandre le travail de la mission à travers le croisement des cultures.

Il y a  cinq ans, Paul a adopté le système de l’Ecole de la Mission de la DCI  dont le principe est la formation des disciples.  Depuis, les agrégés ont créé plus de 60 nouvelles églises et Ecoles de la Mission au Kenya, plus de 40 en Ouganda et d’autres au Burkina Faso, au Malawi et au Soudan. L’Ecole de la Mission au Malawi vient juste de tenir sa première agrégation et un élève est déjà en train d’ouvrir un centre de formation au Botswana.

Le but de Paul Lee est de fonder 10 000 églises et Ecoles de la Mission, à travers l’Afrique et le monde. Il est bien parti.

L’Ecole de la Mission de la EAPTC à Nairobi fonctionne de la façon suivante:

  1. Les demandes d’admission sont présentées pour le cours prochain.
  2. Une simple procédure de sélection a lieu pour enrôler 15 élèves au plus par cours.
  3. Le programme de l’Ecole de la Mission est offert à mi-temps, quotidiennement ou pour six mois, dans n’importe quelle salle disponible. Pas besoin d’aménagements spéciaux coûteux.
    eaptc

    Elèves, agrégés, pasteurs au séminaire de l’Ecole de la Mission, Nairobi 2006.

    L’élan ambiant se tourne vers l’extérieur, vers les peuples et les nations qui n’ont pas encore été approchés. L’espérance de voir de nombreux élèves établir de nouvelles écoles ailleurs tout en fondant des églises autour est très forte. Au minimum, les hommes et les femmes peuvent rentrer chez eux mieux qualifiés pour assister le pasteur.

  4. L’agrégation. Tout agrégé est officiellement autorisé à retransmettre la formation dans un autre établissement. En fait, l’élève devient l’instituteur. Une copie du programme de l’école est disponible au prix de revient. C’est la clé de la croissance.
  5. Les agrégés retournent dans leur église locale. L’église locale devient l’église mère en envoyant les agrégés répéter le même procédé de l’Ecole de la Mission dans une autre zone urbaine ou rurale, ou au-delà de la frontière dans un autre pays.
    sudangroup

    Nouvelle Ecole de la Mission au-delà de la frontière du Soudan

    Le procédé alors recommence …

    La publicité de la nouvelle Ecole de la Mission gratuite se fait par le ‘bouche à oreille’.

    Les demandes d’admission arrivent, les élèves sont choisis.

    La nouvelle Ecole reprend le programme à mi-temps dans 6 à 24 mois.

    L’agrégé est devenu le directeur / enseignant / pasteur.

    La formation gratuite comprend inévitablement la prière, la sortie vers les autres, le culte et la communion. Ils font partie de la nouvelle église soutenue par l’église mère.

    malawigrad

    Jour d’agrégation dans la nouvelle église au Malawi

    Jour d’agrégation

    Les agrégés sont autorisés à transmettre la formation dans un autre établissement.

    De nouveau, les élèves sortent et deviennent les prochains enseignants / pasteurs.

    « C’est ainsi que la Parole du Seigneur croissait en puissance et en force ». (Actes 19 :20).

    Ceci est la vision de la première Ecole de la Mission depuis 1987, en Angleterre.

  6. Entre temps, l’Ecole de la Mission à l’EAPTC à Nairobi offre un nouveau cours…Voir étape numéro 1.

Comment pouvez-vous aider?

1. Vous pouvez prier pour l’école de Nairobi et pour toutes les autres Ecoles de la Mission au Kenya, en Ouganda, en Afrique et à travers le monde. Les priorités recherchées par l’EAPTC au Kenya sont les suivantes:

Une formation de prédicateur pour contrer le grand nombre de cultes et d’enseignants bizarres qui se répandent.

Un ministère pour les enfants dans un pays où ceux-ci ne sont même pas considérés comme des citoyens de seconde classe.

Fourniture d’un matériel de lecture pour combattre la disette littéraire en Afrique de l’Est.

2. Vous pouvez fonder votre propre Ecole de la Mission pratiquement sans charge et faire de même que l’EAPTC.

Vous pouvez envoyer au Kenya (ou a Cameroon) un, deux ou tous les livres chrétiens en anglais o francais, ainsi que des ouvrages de commentaires ou des Bibles qui moisissent sur vos étagères. La pénurie des livres en Afrique de l’Est est sévère.

Les livres sont difficiles à trouver et ils sont chers. Autant les étudiants que les pasteurs ont désespérément besoin de livres et de matériel de lecture. Nous envoyons nos livres dès que nous les avons lus par la poste en classe économique.

Envoyez vos livres en anglais à:

Evangelical Alliance for Preacher Training and Commission

c/o GMK,

P.O. Box 3774,

Nairobi 00506,

Kenya.

EAPTC Website

Envoyez vos livres en francais à:

Rev. André Talla,

Association Chretienne Inter-denominationelle du Cameroun,

BP 31.252,

Yaoundé 13,

Cameroon.

Du Docteur Les Norman, le fondateur du Réseau de l’Ecole de la Mission.

Si vous êtes un responsable d’une Ecole de Mission existante, ou vous contemplez simplement en fonder une et vous joindre au réseau, je vous exhorte à adopter et  à adapter le modèle du Kenya dont les résultats sont véritablement remarquables. Je les ai vu de mes propres yeux.

Social Share Toolbar

Also available in: Anglais Indonésien Portugais - du Brésil